Pa Esse

PA ESSE veut dire : «Pour être» Et aussi
Prévention Accompagnement
Empowerment pour la Santé des Salariés en Entreprise

PA ESSE est née du constat suivant :

La fragilité (stress, divorce, situation d'aidant, maladies, handicap, deuil, problèmes financiers...) bouleverse le quotidien des personnes concernées ainsi que leur entourage. L'entreprise, et son environnement, peut aussi générer des fragilités (réorganisations, évolution subie du métier, montée en puissance du numérique, perte de sens, sentiment de déshumanisation...) qui peuvent s'ajouter à des difficultés personnelles.

Selon une enquête réalisée par Malakoff Méderic auprès de salariés et de dirigeants d'entreprises de plus de 10 salariés (hors fonction publique et éducation nationale) :

  • 56% des salariés seraient concernés par au moins une fragilité
  • 91% des dirigeants emploieraient au moins 1 salarié dans ce cas
  • Les femmes et les salariés de plus de 55 ans figurent parmi les plus touchés

Parmi ces fragilités,

  • 1/ 6 personne serait concernée par une affection de longue durée (ALD), selon les chiffres de l'Assurance-maladie
  • 5% à 10 % des salariés français seraient susceptibles de perdre leur emploi du fait de leur problème de santé (rapport de l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) 2018).
  • La situation d'aidant serait la 2e fragilité d'ordre personnel évoquée par les salariés en entreprise après les difficultés financières et devant les maladies graves et les ALD (enquête Malakoff Mederic)

Or si 87% des dirigeants jugent utile de mettre en place des actions d'accompagnement, celles-ci ne correspondent pas aux attentes des salariés qui résident dans un besoin d'écoute, d'empathie, et de soutien de la part de l'employeur.

La fragilité nous concerne tous, quel que soit le niveau hiérarchique. Elle nous oblige à développer de nouvelles compétences, elle nous transforme dans notre identité profonde et nous oblige à nous (re)poser la question du « sens ».

Aussi, le but de PA ESSE est de remettre la personne au centre en :
  • Accompagnant les salarié(e)s fragilisé(e)s, les managers et les chefs d'entreprise à changer de regard sur la fragilité afin d'en faire un levier de performance pour soi et le collectif, un tremplin pour une vie meilleure
  • Contribuant à la conception et à la mise en œuvre de programmes de prévention santé en entreprise, en coordination avec les différents acteurs
  • Collaborant avec les équipes pluridisciplinaires au développement de l'éducation thérapeutique

Ma vision

Agir pour votre santé et celle de vos salariés, c'est investir sur le capital santé de votre entreprise :
un levier d'excellence et de performance

Ma vision

On dit souvent que le défi auquel doit faire face une entreprise est celui de « manager l'incertitude ».
De mon point de vue, qui mieux qu'une personne touchée par un aléa de vie sait ce que cela veut dire, est capable de relever ce défi au quotidien ?

Ce que vous obtenez par la réalisation de vos objectifs n'est pas aussi important que ce que vous devenez par la réalisation de vos objectifs.
Goethe

Ma démarche

Ma démarche se veut centrée sur la personne, participative et a pour objectif de favoriser la motivation au changement et le processus d'empowerment (Aujoulat, 2007) chez les personnes dans le but d'améliorer leur qualité de vie.

Ma démarche

Elle repose sur 4 piliers: Confiance Avenir Réactivité Efficience

L'empowerment se définit comme « un processus au cours duquel la personne malade prend conscience de progresser dans sa capacité à gérer ou à accepter une situation ou des situations qui auparavant lui conférai(en)t un sentiment d'impuissance et de détresse ».

Il vise l'acquisition de compétences psychosociales (CPS) définies par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS ; 1993) comme : « La capacité d'une personne à répondre avec efficacité aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne. C'est l'aptitude d'une personne à maintenir un état de bien-être mental, en adaptant un comportement approprié et positif, à l'occasion des relations entretenues avec les autres, sa propre culture et son environnement. »

NB: En aucun cas mes actions ne se substituent à un avis et un suivi médical.